Annick Gaillardon

Née en 1950 dans le Gard, région où la couleur prend sa source dans la lumière, Annick Gaillardon, est une artiste dans l’âme . Déterminée, elle suit d’abord une formation en stylisme qui lui ouvrira la voix à la couture et au dessin de mode.
Petit à petit, elle se dirige vers la peinture et s’essaie à plusieurs styles. Grâce à de multiples voyages professionnels en Méditerranée et dans les tropiques, Annick a pu trouver différents sujets d’inspiration.
De la nature morte aux peintures africaines en passant par les animaux sauvages, l’artiste fait preuve d’originalité.
Originalité qui sera reconnue en 2000 lors du Grand Concours de l’Institut Méditerranéen d’Arts Plastiques et qui marquera la fin de ses peintures impressionnistes.
Elle se dirige alors vers un style plus contemporain où elle met en valeur les textures et les matières.
Ses œuvres sont désormais monochromes et modelées selon son inspiration. D’un style sobre et épuré, elles s’adaptent à des ambiances plus contemporaines.
Même si elle propose le choix des couleurs à sa clientèle, le bleu reste important dans sa carrière. Elle reprend une phrase de Miro qui la définit aussi, “Ceci est la couleur de mes rêves”. Elle aime l’horizon, elle aime les horizons, elle aime les changer, elle aime changer et même si ses toiles sont faites de coups de lame, la lame n’est que passion. Elle est ses toiles !